GRÈVE DES NOTES DU BAC : COMMUNIQUÉ DE PRESSE FCPE

Communiqué de presse du
24 Juin 2019

 

“La reprise du dialogue social
mérite mieux que

la non transmission des notes du bac”

En pleine période ParcouSup et alors que des épreuves du bac sont altérées par des erreurs (dans les énoncés des sujets de maths) et des fuites de certaine sujets, les parents d’élèves de la FCPE dénoncent … (lire la suite)

m

Contact Presse
Laurence GUILLERMOU
Tél : 01.43.57.16.16
06 82 81 40 82

Fédération des Conseils
de Parents d’Elèves
des Ecoles Publiques

M

M

One thought on “GRÈVE DES NOTES DU BAC : COMMUNIQUÉ DE PRESSE FCPE

  1. Bonjour,
    J’avoue que j’ai du mal à comprendre la situation qui me semble malgré tout inquiétante et grave. Nous avons affaire à une surenchère qui n’augure de rien de bien, et si je ne me prononce pas sur le fond des réformes, par manque de méconnaissance et même si du peu que j’en connais j’ai de quoi me poser des questions, je ne peux pas cautionner ni l’attitude des enseignants ni celle du gouvernement.
    C’est le dialogue qui est demandé, et pas cette guéguère niveau maternelle pitoyable et à qui cédera le premier dans l’hostilité et le chantage. C’est l’intérêt de tous et de nos enfants qui est en jeu. Ils sont toujours pris en otages et c’est regrettable.
    Je ne sais quelle pourrait être l’issue de tout cela, ni ce que nous pouvons faire en tant que parents d’élèves. Je me suis déjà exprimée au niveau local, la dernière solution annoncée par le Ministre est parfaitement invraisemblable et inadmissible puis de toute façon complètement illégale. Des diplômes provisoires ? En attendant les notes finales, où si en limite, certains enfants auraient eu la mention ou si d’autres auraient dû passer le second tour ? De quoi rire.
    J’espère que tout rentrera dans l’ordre rapidement, mon fils et ses amis aussi qui viennent de passer leur bac se font beaucoup de souci, et personnellement je préférerais que les résultats soient retardés plutôt qu’on applique des mesures parfaitement anormales. Où sont les lois de la République et où est le dialogue social ?
    Je l’ai dit aussi, même si je me trompe, extrapole et compare l’incomparable, si ça continue comme ça, le bac 2019 des académies concernées, va être aussi déprécié que les bac de 1968.
    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *